Capture d’écran 2020-12-03 à 21.14.56.pn

KATE (2012)

Kate concours agi1.jpg
Capture d’écran 2019-11-08 à 00.09.18.pn
Capture d’écran 2020-12-03 à 21.12.10.pn

Kate était incontestablement une chienne de troupeau fabuleuse et également la meilleure chienne que j'ai eue  en obéissance.

Je suis allée chercher Kate en Hollande, en janvier 2012, sur les conseils d'une amie qui avait vu son père Gary évoluer bien avant qu'il ne sorte en concours  et ne devienne le plus célèbre chien de compétition mondial de sa génération.

Pétrie de talent, ultra câline, explosive, et facile à vivre, Kate  n'en était pas moins une chienne un peu "dure" à former au troupeau de part l'intensité qu'elle mettait à vouloir contrôler selon son idée.

➡️  Au troupeau : une chienne d'exception

 Malgré des entraînements sporadiques et dans de mauvaises conditions,  son talent lui permettait  de briller régulièrement en concours spécial Border, se classant 4eme à la coupe de France pour laquelle elle s'est sélectionnée en classe 2, à une époque révolue où seuls 12 chiens étaient sélectionnables, et malgré de mauvaises condition d'entraînement.

Elle a ensuite concouru en classe 3 avec succès mais après quelques concours, elle a été victime d"une grave blessure à une articulation, qui a mis un terme précoce et définitif à sa carrière.

➡️  En obéissance :  championne nationale 

Kate a également été une formidable Obéiste, se classant 1ere dans la statistiques nationales et remportant la finale nationale en classe 2 en 2017, puis en remportant la coupe régionale du Languedoc Roussillon en classe 3, avant de se retirer brutalement à cause de cette sale blessure... sans avoir pu tenter la moindre sélection. Énorme regret car elle était de la graine des meilleurs, comme elle l'avait démontré au fil de sa carrière. Et la voir évoluer était un vrai régal pour tous, tant elle était dynamique, joyeuse et précise à la fois.

➡️  En Agility... 

Kate était particulièrement vive mais se mettait souvent en danger, dans ce sport d'autant plus exigeant que le chien est rapide...

Après un temps de pratique où je tremblais souvent pour elle, j'ai préféré arrêter cette activité, pour éviter qu'elle ne se blesse, étant déjà très investie avec elle dans d'autres disciplines qui lui convenaient mieux, et souhaitant la préserver absolument pour le troupeau, seule discipline qui m'importait pour elle.. 

D'autres chiens de sa lignée en France ont arrêté l'agility pour les mêmes raisons. Je suppose donc que le "problème" était génétique et n'ait d'ailleurs pas tenté l'Agility avec ses filles, destinées, comme elle, au troupeau.

Au quotidien :

"Juste" un AMOUR de chienne ❤️

TROUPEAU

AGILITY

OBEISSANCE

DOG DANCING